Portraits d'Artisans | Sénégal | Art-Culture-Histoire

ART-CULTURE-HISTOIRE.

Humanity PariS
Sénégal

Le Sénégal  « Artistes à l'imagination sans limite » 

 

Impossible d'aborder le Sénégal sans parler de l'homme symbolisant le mieux ce pays, Léopold Sédar Senghor.

 

Il est le symbole de la coopération entre la France et ses anciennes colonies pour ses partisans ou du néocolonialisme français en Afrique pour ses détracteurs.

Poète, écrivain, homme politique français puis sénégalais et premier président de la République du Sénégal (1960-1980), il fut aussi le premier Africain à siéger à l'Académie française. Il a également été ministre en France avant l'indépendance de son pays. Sa poésie, fondée sur le chant de la parole incantatoire, est construite sur l'espoir de créer une Civilisation de l'Universel, fédérant les traditions par-delà leurs différences. Par ailleurs, il approfondit le concept de négritude, notion introduite par Aimé Césaire qui la définit ainsi : « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, et l’acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ».

 

Dans le rayonnement de cet homme d'exception la littérature sénégalaise est sans doute l'activité culturelle où le Sénégal brille le plus. Avec des écrivains aussi célèbres qu'Aminata Sow Fall, Abdoulaye Sadji, Cheikh Hamidou Kane ou Ken Bugul le pays a depuis longtemps produit un grand nombre de brillants auteurs. Les "classiques" sont aujourd'hui lus et étudiés dans toutes les écoles du Sénégal, d'Afrique et du monde.

 

La musique, qui trouve ses racines le plus souvent dans la littérature, est également une grande tradition au Sénégal. Pendant des siècles, les griots (musiciens et chanteurs de louange) ont perpétué les légendes des familles et des clans. De nombreux griots s'accompagnent de la kora. Des musiciens comme Youssou N'Dour ont récemment modifié leurs sons traditionnels pour créer un véritable style d'Afrique occidentale. Le tama (petit tambour) des Wolofs est devenu célèbre, notamment en raison de l'utilisation qu'en a fait la musique moderne appelée mbalax. Au Sénégal, l'influence de la musique cubaine se ressent depuis les premiers groupes nés au moment de l'indépendance jusqu'aux artistes modernes. 

 

L'artisanat au Sénégal

Les sous-verres et peintures sur sable

Considéré comme une spécialité sénégalaise cet art représente les scènes quotidiennes, les grandes figures et les épopées du Sénégal : du héros du Kayor, Lat Dior, aux plus célèbres marabouts, sans oublier les danses traditionnelles, les belles princesses sénégalaises ou les figurations de femmes sénégalaises en tenue traditionnelle, tout y passe. Peu d'artistes maîtrisent la peinture sous-verre ce qui contribue à faire monter les prix de ces pièces souvent considérées à tort comme pacotille ou art mineur. En plus de son imagination fertile, l'artiste de sous-verres doit faire preuve d'une agilité rare. En effet, il s'agit de peindre une plaque de verre à l'envers. Aidés d'un miroir déposé sur une table en face d'eux, ils doivent en permanence jouer sur les différentes couches de peinture sans droit à l'erreur sous peine de devoir gratter les couches précédentes pour rattraper une imperfection.

La sculpture

La sculpture est une activité religieuse traditionnelle au Sénégal et plus largement en Afrique, continent connu tant pour ses masques de cérémonie et de fête que pour ses totems, fétiches et idoles qui depuis des siècles ont su traverser la modernisation et souvent même l'avancée des religions importées telles l'islam ou le christianisme. Souvent attachée à une caste, la sculpture de ces objets de culte a toujours appartenu à un nombre limité d'initiés. Encore aujourd'hui, en Casamance (principalement chez les Manjaks), dans le pays sérère (surtout dans le Saloum) et au Sénégal oriental (chez les Bédik, Bassari et Coniagui) des fétiches sont sculptés ou conservés depuis des générations. Il était donc normal, qu'au delà de cette utilisation religieuse, le Sénégal compte aussi des sculpteurs de talent et de renommée chez qui l'inspiration artistique a remplacé le savoir-faire ancestral. 

Le tissage

Les grands spécialistes du tissage sont les Manjacks, population minoritaire en Casamance et majoritaire en Guinée-Bissau. Se servant d’un métier à tisser soudanais, ils tissent des bandes étroites, cousues ensemble.

La poterie

La poterie est une activité féminine anciennement implantée en Casamance, en particulier dans les zones d’Oussouye et de Kafountine. La technique de façonnage est celle du colombin consistant à superposer des boudins d’argile façonnés et lissés à l’aide d’un coquillage.

Vannerie et meubles

La vannerie est pratiquée depuis longtemps chez les Diola pour la confection de paniers, nattes et vans. Aujourd’hui, les vanniers créent également abat-jour et lampes en palmier rônier, parfois mixé avec de la paille, suivant des techniques spiralées.

 

 

Le Sénégal est un pays de diversité. Son artisanat varié en est le symbole fort et sa reconnaissance internationale en démontre l'importance. 

 

Recueil : "Chants d'ombre"

 

Femme nue, femme noire

Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté

J’ai grandi à ton ombre; la douceur de tes mains bandait mes yeux

Et voilà qu’au coeur de l’Été et de Midi,

Je te découvre, Terre promise, du haut d’un haut col calciné

Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l’éclair d’un aigle

 

Femme nue, femme obscure

Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fais lyrique ma bouche

Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d’Est

Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur

Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l’Aimée

 

Femme noire, femme obscure

Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l’athlète, aux flancs des princes du Mali

Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau.

Délices des jeux de l’Esprit, les reflets de l’or ronge ta peau qui se moire

A l’ombre de ta chevelure, s’éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux.

 

Femme nue, femme noire

Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l’Éternel

Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.

 

Léopold Sédar SENGHOR

Humanity PariS
Plus qu'une marque, un concept !

SIÈGE SOCIAL

Rue 17.138 - Sarfalao BP 02 - Bobo Dioulasso - BURKINA FASO

SSL SECURE SHOPPING

CONTACT HUMANITY PARIS & LES ATELIERS DU MONDE

FATIMATA (Directrice / Coordinatrice) Bobo Dioulasso

+226 64 65 72 98 (Téléchargez l'appli gratuite Viber)

SERVICE CLIENTS

3 Rue de la Halle - 77100 Meaux - FRANCE

SUIVEZ-NOUS

  • Humanity Paris | Facebook
  • Humanity Paris | Google+
  • Humanity Paris | Instagram
  • Humanity Paris | YouTube

® Humanity Paris - Marque déposée

NOTRE APPLI

(En cours de création)

TRADUCTION