Portraits d'Artisans | Togo | Art-Culture-Histoire

ART-CULTURE-HISTOIRE.

Humanity PariS
TOGO

Le Togo tire son nom de Togodo, ce qui signifie originellement ville « au-delà du fleuve » en langue éwé.

 

Le Togo est l’un des plus petits États africains avec 56 785 km2, s’étirant sur environ 700 km du nord au sud avec une largeur n’excédant pas 100 km, limité au nord par le Burkina Faso, au sud par le golfe de Guinée, à l'est par le Bénin et à l'ouest par le Ghana. Cette faible superficie n’empêche pas le Togo d’être reconnu pour la grande diversité de ses paysages (une côte de sable fin bordée de cocotiers au sud, des collines, des vallées verdoyantes et des petites montagnes dans le centre du pays, des plaines arides et de grandes savanes plantées de baobabs au nord).

 

 

Les objets d'art

 

Les objets d'art togolais servent souvent à la vie de tous les jours, telle la poterie (souvent exécutée par des femmes), essentiellement à usage domestique, et la calebasse, décorée, qui peut tout aussi bien servir de bol, de passoire ou de panier à porter sur la tête.

 

Les statuettes sculptées sur bois ont traditionnellement un sens religieux, mais de nombreux artistes (sculpteurs, peintres) vendent leurs œuvres dans les marchés et un peu partout le long des rues.

 

Quant aux instruments de musique, ils sont souvent réservés à des occasions particulières.

Ainsi, chez les Kabyè, la musique est associée soit aux cycles agricoles (saison sèche, saison des pluies, récolte de millet, etc.), soit aux cycles de la vie (passage à l'âge adulte, mariage, funérailles). Innombrables sont les danses des diverses ethnies du Togo.

Chez les Guin, le djotoko, ou danse royale, n'est plus exécuté qu'en de rares circonstances.

Chez les Ewé, l'adéwu est une danse de chasseurs dont les exécutants entrent souvent en transe.

Humanity PariS
Plus qu'une marque, un concept !