GUINéE.

Humanity PariS
Art-Culture-Histoire | Guinée
CRÉATEURS DE PRODUITS ARTISANAUX HAUT DE GAMME

« Le bijou comme moyen d’expression artistique », Thierno Madjou Bah.

 

Thierno est un homme malicieux et racontera, à qui veut l’écouter, qu’il a toujours vécu au sein de cet atelier devenu, au fur et à mesure du temps, un lieu d’échanges, de création et de formation professionnelle. « Enfant je trainais toujours ici, mon père acceptait ma présence dès l’instant que je ne gênais personne. C’est ainsi, en observant ses gestes que je me suis imprégné de son savoir. De toute façon je n’avais pas d’autre choix que d’apprendre ce métier, il fallait faire vivre notre famille ! ».

Pour Thierno, le principal enjeu auquel il est nécessaire de faire face aujourd’hui est la transmission des savoir-faire. Il s’est engagé avec conviction dans l’apprentissage et ainsi contribue à conserver, perpétuer, perfectionner et développer les savoirs traditionnels en alliant créativité et innovation, dans le plus pur respect de la tradition locale. «Je crois en la jeune génération, et en la force de l’apprentissage». Sans être trop didactique, Thierno dispense ses connaissances à plusieurs apprentis présents dans l’atelier. La discipline n’est pas que dans le geste, elle est présente dans le verbe et la tenue des jeunes gens, Thierno forme aussi des consciences.

Écouter cet homme c’est comprendre l’importance du statut de l’artisan en Afrique. Ici on ne fait pas la différence entre arts, beaux-arts et arts décoratifs puisque l'artisan puise son inspiration dans les mythes fondateurs de la mémoire collective tout en respectant les normes esthétiques et symboliques de la tradition. D'ailleurs le mot "art" n'existe pas dans certaines langues traditionnelles africaines. L'objet, qu'il soit rituel ou domestique est à lui seul une histoire.

« Pour ma part j’associe le terme d’artisan à celui d’artiste. Peut-être parce qu’il y a pour moi dans ces mots de l’imaginaire, de l’impalpable… Mon père était artisan bijoutier mais avec mes yeux d’enfant je les considérais comme un artiste : il créait ! C’est ce que je ressens aujourd’hui dans mon métier : le plaisir de créer, de faire avec mes mains et de rencontrer des hommes et des femmes qui savent apprécier cela. Ici l'expression artistique ne connaît ni l'écriture, ni la littérature, ne possède pas d'histoire consignée dans des livres sacrés. Tout son patrimoine est confié aux artisans et à leurs savoirs ancestraux ».

Thierno Madjou Bah est un homme précieux et nous sommes heureux de le compter parmi nos artisans et amis.

Humanity PariS
Plus qu'une marque, un concept !

SIÈGE SOCIAL

Rue 17.138 - Sarfalao BP 02 - Bobo Dioulasso - BURKINA FASO

SSL SECURE SHOPPING

CONTACT HUMANITY PARIS & LES ATELIERS DU MONDE

FATIMATA (Directrice / Coordinatrice) Bobo Dioulasso

+226 64 65 72 98 (Téléchargez l'appli gratuite Viber)

SERVICE CLIENTS

3 Rue de la Halle - 77100 Meaux - FRANCE

SUIVEZ-NOUS

  • Humanity Paris | Facebook
  • Humanity Paris | Google+
  • Humanity Paris | Instagram
  • Humanity Paris | YouTube

® Humanity Paris - Marque déposée

NOTRE APPLI

(En cours de création)

TRADUCTION